L'IMPLANTOLOGIE AUJOURD'HUI

Les praticiens

Concernant les dentistes, il convient de préciser qu’il n’existe, à ce jour en France, aucune reconnaissance officielle des spécialistes en implantologie et de validation de leur cursus en ce domaine. Le cycle traditionnel français, non obligatoire, dure deux années pour obtenir un D.U d’implantologie, après la formation de chirurgien-dentiste. Mais, n’importe quel dentiste peut suivre un stage de deux ou trois jours et s’auto-proclamer spécialiste en implantologie. Les industriels, tels que Nobel Biocare, dans leur communication, encouragent d’ailleurs les dentistes à développer le « potentiel implants » de leurs patients et leur proposent des formations de deux jours, pour environ 2000 euros.